TANGO D'AZUR

L'information du Tango Argentin sur la Côte d'Azur
http://tangodazur.free.fr

Accueil | Agenda | Contacts | Assos | Salles | Cours | Articles | Annonces | Liens

Musique, orchestres, histoire du tango, poésie ...

Cette rubrique est ouverte aux tangueras et tangueros,

Envoyez vous textes à tangodazur(arobase)free.fr, 

Des commentaires sur un article ? Email : tangodazur(arobase)free.fr

Sommaire :

09/10/2005 Deejaying Tango : La construction du bal par DJ Chris de Nice ! Mis à jour le 9 octobre 2005 !

15/06/2005 Info Zivals Argentine : 70e anniversaire d'enregistrement de D'Arienzo chez RCA : 15 nouveaux CDs - 311 Titres !

15/03/2005 Achat de CDs en ligne : Ecoutez d'abord et pensez à optimiser les frais de port.

07/03/2005 L'invitation du regard à la Milonga (bal tango) par Philippe Gonella

03/03/2005 Hit parade des compilations tango : Des CDs à écouter ou pour danser au bal ... ou à la maison

12/08/2004 Mini Bio-Discographie de Piazzolla : Les Orquestres et les titres les plus connus de Piazzolla

02/06/2003 A la découverte de Julio De CARO : Chef de file de la Nouvelle Garde.

21/05/2003 A la découverte de l'ensemble ROMULO LARREA : Orchestre de tango basé à Montréal.

16/05/2003 A la découverte du CHAMAME : La Musique traditionnelle d'Argentine du Nord.

.................. Musicalisation ou DJing de nos milongas : Quoi de neuf au menu des milongueros ? (Article en projet)

***********************************************

Deejaying Tango : La construction du bal

(DJ Chris de Nice mis à jour 8 septembre 2005)

Construire un bal tango, c'est créer l'ambiance, être attentif du début à la fin de la soirée, adapter ses choix aux attentes supposées des danseurs, mais aussi savoir les surprendre agréablement, les emmener plus loin dans leur interprétation du tango, résoudre les tensions créées, finir le bal sur un sentiment de bonheur et de sérénité … bref c'est un vrai métier !

Après quelques années de pratique du bal tango, et une cinquantaine de programmations musicales, voici donc, sans autre prétention, l'exposé de mon expérience, sous la forme d'un " plan de construction " en 4 étapes que je m'efforce de respecter, à ce jour.

Etape 1 : J'installe l'ambiance dansante et la convivialité du bal avec :

1 - Une programmation de tangos, milongas et valses très connus et assez joyeux des années 1925 à nos jours

2 - Une structure facile à identifier par les danseurs avec tandas et cortinas en séquences 4T/4T/3M/4T/4T/3V

3 - Une progression dans le rythme et dans la richesse des arrangements musicaux.

4 - Peu de tangos cantados romantiques ou lyriques, et une absence de tangos dramatiques (Pugliese) pour cette étape.

5 - Pour une durée de 1 à 2 heures (de 20:30 ou 21:30 à 22:30 pour une soirée classique)

Pendant cette étape, je tente de répondre à la période nécessaire d'échauffement physique et d'entraînement " acoustique " des tangueros qui arrivent progressivement, et doivent " rentrer " dans le bal avec aisance, sur des titres connus et entraînants.

Dans cette partie, j'utilise en priorité les orchestres " fondamentaux " suivants : Canaro, Carrabelli, Donato, Calo, Di Sarli, D'Arienzo, De Angelis pour les classiques et Sassone, Varela, éventuellement Villasboas pour enrichir l'ambiance avec des sonorités plus modernes.

Les orchestres modernes peuvent trouver une petite place ici, à condition qu'ils jouent vraiment dans un esprit "bal tipica", c'est à dire avec un rythme soutenu et très bien marqué. En tout début de milonga, quelques titres chantés connus, avec une grande voix du tango, peuvent permettre de planter le décors pendant que les premiers danseurs se saluent et mettent leurs chaussures.

Etape 2 : Je maintiens le rythme, j'alterne les ambiances, c'est le "coeur de bal":

1 - Une programmation de tangos, milongas et valses très classiques des années 1935 à 1955

2 - Toujours la même structure facile à identifier par les danseurs avec tandas et cortinas en séquences 4T/4T/3M/4T/4T/3V

3 - Un rythme soutenu au niveau supposé attendu des danseurs, en palier puis une descente légère pour laisser souffler les danseurs.

4 - Une dose de romantisme sans excès, et une certaine prudence avec les effets dramatiques comme avec Pugliese.

5 - Pour une durée de 2 heures à 2 h 30, soit environ la moitié de la durée du bal, ( de 22:30 à 0:30 ou 1:00 classiquement).

Pendant cette étape, je tente de répondre non seulement aux goûts musicaux supposés de la majorité, mais aussi à la forme physique et l'humeur psychologique des danseurs qui doivent se sentir en phase avec le bal. Le taux d'occupation des chaises et la bonne gestion de la piste guident mes choix pour les changements de style ou d'ambiance : il faut plus de place pour danser Pugliese que D'Arienzo.

Dans cette partie, j'utilise en priorité les orchestres " rythmiques et romantiques" en alternance : Canaro, Di Sarli, D'Arienzo, D'Agostino, De Angelis, Calo, Tanturi, Troilo, Biagi, Rodriguez, et Pugliese. Si j'oublie un des " incontournables " du bal, cela pourra être ressenti comme une " frustration " par les danseurs expérimentés, car ils attendent " la tanda " Di Sarli ou " la tanda " Pugliese, pour danser avec telle partenaire. Et puis c'est un peu rendre hommage à ces " grands " du tango.

Les autres orchestres, un peu moins réputés, ayant joué sur la période de l'âge d'or comme Laurenz, Demare, Firpo, Francini-Pontier, Gobbi, De Caro, m'apporteront une variété un peu plus tard dans la programmation, ou bien dès cette étape si je recherche à donner une spécificité ou une originalité à la soirée.

Les orchestres plus modernes peuvent trouver une petite place ici, à condition qu'ils jouent vraiment dans un esprit "bal tipica", c'est à dire avec un rythme soutenu et très bien marqué, ou bien si le public, majoritairement, a l'habitude de danser sur des musiques modernes.

Faut-il jouer plus de tangos " Instrumentales " que de tangos " cantados " ? Pour cette étape, ma répartition préférée est voisine de 50/50. Plus " cantados ", je tombe dans l'excès de romantisme ou de lyrisme, et moins, ça manque de charme. Pas de tangos "canciones" (Goyenneche, A.Varela) pour cette étape.

Etape 3 : En conservant la structure, je cherche à renouveler l'intérêt des danseurs avec des éléments nouveaux et une progression vers les tangos moins connus, plus riches, mais aussi plus difficiles à danser.

1 - Une programmation de tangos, milongas et valses moins classiques des années 1935 à nos jours.

2 - Toujours la même structure facile à identifier par les danseurs avec tandas et cortinas en séquences 4T/4T/3M/4T/4T/3V

3 - Le rythme poursuit une descente légère pour laisser les danseurs trouver une inspiration plus libre, plus ample.

4 - Une alternance entre effet romantique et effet dramatique, mais avec une grande prudence sur les chanteurs modernes.

5 - Pour une durée de 1 à 2 heures ( de 0:30 à 1:30 ou 2:30).

Assez classiquement je termine l'étape précédente avec une tanda de Pugliese de la fin des années 40 (La Yumba) pour faire le lien entre classique et moderne. En concervant des tandas rythmiques avec chanteurs comme Troilo/Fiorentino, D'Arienzo/Maure et Biaggi etc. je commence à développer l'effet dramatique avec des interprétations plus concertantes (parfois déconcertantes pour les danseurs !), avec pulsation variable et pauses, comme avec Sassone, Sexteto Mayor, Color Tango, El Arranque, Escuela de Tango ou avec Pugliese, et Troilo instrumentaux des années 60-70.

De façon plus ponctuelle, je peux rechercher l'originalité d'orchestration, avec les tangos en trio ou cuarteto avec guitare, flûte, tuba, harmonica ... ou l'originalité de style avec le canyengue, le candombe ...ou les tangos orientaux, d'Europe du nord, ou bien quelques tangos " canciones " modernes comme A. Varela ou Goyeneche, seulement pour alléger un peu l'ambiance.

Enfin, et seulement si les danseurs présents sont réceptifs, je peux rechercher l'originalité par les rythmes, les mélodies et les sonorités comme avec les neo-tangos de Piazzolla, les tangos fusions électro, jazz, dance, ou les tangos ou valses " alternatifs " (titres non tango, dansables en tango, vals, ou milonga)

Etape 4 : Je prévois la fin de la programmation au moins une demi heure à l'avance.

Comment amener les danseurs sur les " derniers tangos ", ceux qui resteront dans les têtes et dans les cœurs, ces tangos qui rendront peut-être cette soirée inoubliable ? La réponse est sans doute différente pour chaque soirée, et c'est ce qui en fait le charme.

Classiquement, une tanda assez lente et bien romantique, relevée par 2 ou 3 versions enjouées de La Cumparsita … ça marche assez bien !

 

Notes additionnelles :

Pour compléter votre information, voyez aussi l'article de DJCyberchris qui est plus général http://djcyberchris.free.fr, et si vous lisez l'anglais, imprégnez-vous des explications de Stephen Brown dont je me suis largement inspiré sur ce sujet http://www.tejastango.com
Sachez aussi que mon expérience de DJ est encore jeune (2 ans 1/2), donc ne prenez pas trop au pied de la lettre ce qui correspond à mes choix aujourd'hui et qui peut évoluer et différer d'autres DJ.

Voici quelque échanges de questions-réponses :

Q Une Tanda est une suite de 3 à 5 Tangos ou de 2 à 4 Milongas ou Vals du même compositeur ?
R Oui, disons plutôt du même interprète (les compositeurs sont rarement les interprètes les plus connus), mais il faut aussi le même chanteur pour les tangos cantados, j'y suis personnellement attaché, des enregistrements de la même époque, dans le même style, et le même rythme aussi. En effet, Canaro, Pugliese, Troilo, D'Arienzo Di Sarli etc ont joué sur des époques, des styles, des rythmes très différents et cela donne des ambiances qui sont différentes. Par contre Calo, Biagi et Tanturi n'ont pratiquement joué que dans un seul style, ou du moins sont connus dans un seul style, celui des années 40. La variation de rythme dans une même tanda, pour moi ne devrait pas dépasser 10%, et même plutôt moins, soit 60-64 (tangos lents) ou 64-66 (moyens) ou 66-70 (rapides)

Q Chaque Tanda qu'elle soit de Tangos, de Milongas ou de Vals etc... doit-elle finir par une Cortina pour prévenir que nous passons d'un style de danse à un autre pour un changement de partenaire éventuellement ?
R Oui la durée de la cortina peut varier selon le nombre de danseurs et la surface de la salle de 15 secondes à 1 minute (ne pas hésiter à "switcher" avec le début de tanda suivante dès que la piste est vide, sinon l'attente qui se prolonge alourdi un peu l'ambiance.

Q Faut-il prendre la même Cortina pour tout la soirée pour qu'elle soit clairement identifiée par les participants ?
R Si c'est la même, il faut la choisir suffisamment neutre pour que ça n' énerve personne ! Personnellement je choisis 3 ou 4 cortinas du même disque avec des effets un peu différents, si c'est après la milonga ou valses rapides, cortina plutôt calme, si c'est après des tangos lents, cortina plutôt dynamique, comme pour rechercher un effet de balancier, mais c'est personnel.

Q Cette cortina peut elle être un Rock ou une musique n'ayant rien à voir avec Le tango et de combien de minutes (2 ou 3) ?
R En italie, ils prennent parfois ce schéma avec 1 rock ou 1 salsa de 2 à 4 minutes pour chaque cortina. Perso je n'aime pas, ça fait désordre, mais si le public est mixte pourquoi pas, il faut que tous le monde s'amuse ! Chez nous par contre, en fin de soirée vers minuit et demi, on passe volontiers 2 ou 3 Rocks ou ChaCha ou Salsa ou 1 de chaque, le tout pour 8 à 10 minutes, on appelle cela un Break, et on repart avec des tangos plus évolutifs pour la 3e partie de la soirée.

Q le 2 fois 4T doit il être coupé d'une Cortina après les premiers 4T et doit on changer de compositeur ou orchestre ?
R Oui pour moi cortina toutours, c'est plus clair. Oui le changement d'orchestre, voire de style est la règle (cf Stephen Brown). Perso, j'évite même de mettre 2 séries de Pugliese dans la même soirée, car il y a le choix des orchestres, et dans un style proche on pourra mettre Gobbi ou Color Tango etc. Mais en principe, cote à cote, il vaut mieux changer de style, à moins de rechercher un effet spécial, et cependant il ne faut pas donner l'impression de passer du coq à l'âne, exercice difficile qui demande des facultés d'analyse musicale.

Q Dois je comprendre que, pour respecter la progression dans le rythme, on doive commencer par une rythmique lente et aller un peu plus vite au fur et à mesure des tangos pour aller ves des tangos plus rapides jusqu'au palier ?
R Oui Canaro ou Calo par exemple c'est souvent 60-64 par minutes , bien pour le début, Tanturi et D'Arienzo plutôt 66-68 par minutes etc, mais ça dépend des époques, Di Sarli 1940 c'est rapide 66/min, en 1950 c'est lent 58/min ...

Q Dois je comprendre que nous ne pouvons pas passer par exemple d'un tango lent à un rapide pour le 2ème.
R Voir plus haut pour rythme dans la tanda, et sinon il est surtout important de sentir si le rythme convient aux danseurs présents ! Si on fait les cours avec Di Sarli 1950 c'est parce que tous le monde est à l'aise à 58-60 par minutes.

Q : Certains participants préfèrent les tangos style Oblivion ou du Di Sarli pour exprimer le tango qui leur correspond le mieux. Doit-on éviter ce style et les perdre pour les prochaines Milongas
R : Il faut composer avec vos "adhérents" bien sur. Mais pour Di Sarli personne ne trouvera à redire, mais Oblivion peut être perçu comme soporifique pour certains, surtout avant minuit. Sinon utiliser les orchestres de 1950 à 70 comme Quinteto Pirincho, Sassone, et Hector Varela en partie 1 et puis Pugliese et Troilo des années 60-70 en partie 2, ce qui offrent une belle expressivité en gardant un petit côté traditionnel, enfin les orchestres modernes comme El Arranque, Fernandez Fierro et Gotan, et enfin Piazzolla, si vos danseurs se sentent bien avec ces styles, mais attention d'autres diront que ce n'est pas dançable. En somme la construction d'une milonga plus moderne peut revenir à faire chevaucher les parties 2 et 3 de ma construction, si vous voulez une image simple.

Q : Quelle différence faites vous entre "tango canciones" et "tangos cantados"
R : Personnellement voici mon approche :
Tangos Cantados : Dans les années 40 le chanteur est considéré comme un "instrument vocalisant", le chant ne commence jamais avant la 1ére minute, la présence est assez discrète et l'orchestre est toujours présent voire prédominant. Certains DJ distingue encore 2 sous catégories : Chanteur qui respecte le rythme de l'orchestre, le plus facile et très agréable à danser (Etape 1 et 2), ou chant se démarquant du rythme de l'orchestre, c'est plus difficile à danser, mais plus riche en interprétation (Etape 3).
Tangos Canciones : Le chanteur est l'artiste principal et l'orchestre l'accompagne. Typiquement c'est Gardel. Et j'en rapproche des chanteurs modernes qui ont une voix très présente comme Goyenneche, Juarez, Adriana Varela etc. Même dans la fin des années 40, Vargas, Podesta et Castillo ont chanté dans le "style Canciones". Ce style n'est pas très adapté au bal, le rythme est souvent absent et la voix trop présente peut gêner les danseurs, personnellement je n'utilise que si je veux "vider un peu la piste" C'est parfois utile, si si , avant une démonstration par exemple !

 ...vos questions ou vos commentaires sont les bienvenus ? Ecrire à DjChrisDeNice(arobase)free.fr

*****************************

Achat de CDs en ligne : Ecoutez d'abord et pensez à optimiser les frais de port !

MusicArgentina à Paris (France) www.musicargentina.com Catalogue sélectionné, 12 à 15 Euros le CD, port offert pour 4 CD, écoute d'extraits de la plupart des titres avec MediaPlayer
Zivals à Buenos Aires (Argentine) www.zivals.com Catalogue très complet, écoute d'extraits 45 secondes de chaque titre avec RealPlayer, env 7 euro par CD + frais de port 12 à 35 euros + taxes et frais de douane 25% à 30% à réception. Optimiser les frais en commandant 4 CD en port normal (7 à 14 jours de patience !)
Danza Y Movimiento en Allemagne www.dym.de Catalogue très complet et très bien organisé, écoute d'extraits de chaque titre avec RealPlayer ou QuickTime (plugin automatique) autour de 15-18 Euros par CD + port
Mundial en Hollande www.mundial.nl pas d'écoute sur le site, 10 à 15 euros par CD + frais de port en recommandé 7,4 à 13,5 euros
Absolute Distribution à Barcelone (Espagne) www.freshsoundrecords.com/ Série El Bandoneon et aussi les séries "Maestro Del Tango" et "Las Grandes Orquestas Del Tango" (doubles CD), pas d'écoute sur le site (dommage car certains CD ont une qualité sonore très altérée par pleurage, ce qui n'autorise qu'une écoute "documentaire"!) 9,95 euros par CD + 15 euro de port Express pour 4 articles.

***************************************************************************************

L'invitation du regard à la Milonga (bal tango)

par Philippe Gonella - Nice 7 mars 2005 - milongalinda@cegetel.fr

Depuis mon premier voyage à B.A., je défends ardemment l'invitation du regard et l'utilisation des cortinas. Bien que connaissant l'existence de l'us, j'ai pu, après quelques appréhensions, le tester et en comprendre le grand intérêt.

Personnellement, aller inviter à sa table une tanguera qui se "fiche éperdument" de partager viscéralement la danse avec moi, cela ne m'intéresse absolument pas. Je préfère partager un bon moment avec une danseuse moyenne, mais séduisante, ayant une envie réciproque (le regard intense) de jouer sur une série de tangos, plutôt que faire un tour de piste avec une danseuse aguerrie, mais sans émotion, "invitée forcée" par une tape sur l'épaule et son "tu danses?" attaché. Par l'invitation du regard, les femmes choisissent autant que les hommes : En détournant le regard élégamment, on peu imaginer que la personne ne vous a pas encore remarqué, ou bien n'est éventuellement pas disposé(e) à danser avec vous à cet instant, pour cette tanda, ce soir là,.etc. ou aimerait tout simplement plutôt danser avec une autre personne.

Technique :

Avec un peu d'expérience je vous garantis, qu'une invitation à 20 mètres est parfaitement réalisable dans une salle suffisamment éclairée.
En début de tanda, juste près la cortina, ne perdez pas de temps à vérifier l'état de vos chaussures, la décoration du plafond ou entamer la super discussion avec votre voisin(e) vous aurez suffisamment de temps si personne ne vous a sollicité(e) ou intéressé(e).
C'est plutôt le moment de chercher du regard la personne qui serait éventuellement sensible à une invitation réciproque.
En fonction de la musique du moment, il y a forcément une personne qui vous inspire plus. Si vous avez déjà dansé ensemble et qu'il y a eu du plaisir réciproque sur ce style musical, il ou elle est sûrement en train de chercher votre regard. (Nota : Le fait de regarder quelqu'un dans les yeux ne vous engage pas au delà de vos limites !)
Mesdames, acquiescez du regard et attendez que le cavalier vienne jusqu'à votre table, il ne dois pas quitter votre regard, et vous pourrez alors vous lever, à coup sur, devant lui.
A l'issue de la série, pendant la cortina, les plus galants vous raccompagneront jusqu'à votre table et vous remercieront. Pour ceux venus en couple, remercier également le conjoint permet de modérer la jalousie parfois ressentie.
Si vous n'êtes pas certain de vous accorder avec une partenaire, le fait d'avoir des tandas régulières vous autorise un essai sur le (ou les) dernier(s) tango(s), quitte à renouveler l'invitation plus tard, pour une série complète, si finalement le bonheur est au rendez-vous.

Remarques :

Même si le Tango est une danse "sociale", c'est avant tout une danse de séduction, et tout le monde ne peut plaire à tout le monde. C'est comme dans la vie, il y a des sentiments de sympathie et d'antipathie, les uns envers les autres (les deux sont d'ailleurs évolutifs).

Le fait de venir à un bal n'est pas un "droit à danser", faire un effort pour éveiller un intérêt auprès des personnes du sexe opposé, c'est le premier pas pour inviter et pour être invité(e)

Lorsque l'on vient en couple à la milonga, on peut très bien "se partager", ou bien passer la soirée ensemble, amoureusement, et dans les deux cas ce n'est pas critiquable.

Lorsque l'usage de ce type d'invitations sera devenu courant, je vous expliquerai les petites magouilles utilisées par les vieux " squales" de la Milonga pour faire le forcing auprès des personnes qu'ils ou elles désirent courtiser. A suivre ...

 

*****************************

Hit parade des compilations de tango :
Des CDs à écouter ou pour danser au bal ou à la maison.

(Tangodazur 17/03/2005 - Vos contributions sont bienvenues)

N° 1 - EBCD 300 Los 100 Mejores Tangos, Milongas Y Valses Del Milenio - 4 CD Boxset (avec un livret)
Various Artists Featuring: Alfredo de Angelis, Roberto Firpo, Carlos Gardel, Ricardo Tanturi, Francisco Canaro, Nelly Olmar, Miguel Calo, Anibal Troilo, Alfredo Gobbi; Julio de Caro... € 30.00 + port (env 14 pour 1-4 articles) Aller sur le site freshsoundrecords
L'avis de Tangodazur : **** Un coffret de 4 CD incontournable pour tous les tangueros afin "d'entrer" dans la musique de l'àge d'or, en découvrir les 100 titres les plus connus, joués dans leur version originale, par les meilleurs orchestres. Un premier pas pour mesurer la "profondeur" de l'histoire musicale du tango. C'est aussi le matériel suffisant pour faire une petite milonga ou danser entre amis à la maison !

N° 2 - Collection VIBRATIONS " Le son du tango " disponible sur FNAC (29,42 € ) Priceminister (19,90 €)
L'avis de Tangodazur : *** Un double CD d'une sélection de 34 titres très variés, avec tous les "sons" du tango, dansant, concert, chanté, jazz, électro ...de 1930 à 2001 avec les orchestres les plus connus dans chaque genre. Globalement une très bonne sélection (de Solange Bazely) pour élargir ses horizons et suivre le fil conducteur du "tango" à travers les années. (Lire aussi le commentaire de Noël Blandin sur www.tango-argentin.net)

*****************************

Mini Bio-Discographie de Piazzolla

(DJ Christian 12/08/2004 )

Chrologie des productions musicales les plus connues de Astor Piazzolla

Année Style musical - Orchestre - events / Lieu / Albums-CD-LP / Titre le plus connu

 

1946 Traditionnal - Orquesta Tipica / BA / Astor Piazzolla y su O. Tipica / El Desbande

1955 Classique - Opéra de Paris / Paris

1956 Nuevo Tango - Octet Buenos Aires / BA

1959 Jazz - Mort de son père / NY / Adios Nonino

1960 Nuevo Tango - 1er Quintet

1965 Concert aux US / NY / Concert au Philarmonic Hall

1968 Operettes - avec Horracio Ferrer / ? / Maria de Buenos Aires

1968 Operettes - avec Horracio Ferrer / Italie et BA / Ballada para un Loco / Ballada para un loco

1970 Nuevo Tango - Fin du 1er Quintet / BA / Concert au Regina

1971 Nonet Conjunto Electronico / Italie

1973 Reprise du 1er Quintet / BA / Concert en Teatro Odeon / Muerte del Angel

1974 Conjunto Electronico / Italie / Libertango / Libertango

1978 Nuevo Tango - 2e Quintet / Autr. / Concert de Vienne

1985 Musique de film avec Solanas / ? / L'Exil de Gardel

1988 Musique de film avec Solanas / ? / Sur (con R. Goyeneche) / Vuelvo Al Sur

1989 Nuevo Tango - Sexteto (2 bando) / Suisse / The Lausanne Concert

1989 Concert avec Osvaldo Pugliese / Amster. / Finally Together / Adios Nonino

1991 Fin des enregistrements

 

*****************************

A la découverte de Julio De CARO (11 déc 1899 - 11 mars 1980) :
Chef de file de la Nouvelle Garde.

Connaître Julio de Caro :
Il est violoniste, chef d'orchestre, compositeur et orchestrateur. Fort d'une solide formation musicale et d'une expérience de violoniste dans les plus grands orchestres de tango, dès l'âge de 25 ans, ce musicien complet sera l'initiateur de la période dite de la Nouvelle Garde ou période des Evolutionnistes, qui démarre vers 1925.
Musicien très Argentin, il a joué et enregistré principalement à Buenos Aires dans les années 1924-32. En 1931, il a fait une tournée européenne démarrée à Nice aux côtés de Carlos Gardel et Charlie Chaplin, puis il est passé à Monte-Carlo, Cannes, Turin, Gênes, Rome et enfin Paris. Dans les années 1949-53 il a réenregistré de nombreux titres avec une meilleure sonorisation. Enfin, il est né un 11 décembre comme Carlos Gardel et ce jour a été décrété, depuis 1977, "le Jour National du Tango" en Argentine.

Ecouter la musique de Julio de Caro :
Il joue principalement en "sexteto", orchestre composé de 2 bandonéons, 2 violons, le piano et la contrebasse, abandonnant ainsi la flûte et la guitare des orchestres typiques d'avant les années 20. Une innovation est ce violon original, dit "violon à cornet", qu'il a fait fabriqué en 1925 pour amplifier le son, et qui attire l'oeil par son originalité.
A cette époque on joue principalement pour danser, mais des chefs d'orchestre comme Fresedo et Cobian ajoutent leur sensibilité aux arrangements, d'autre part, les tangos chantés de Carlos Gardel remportent un immense succès, tout ceci qui va ouvrir la voie aux tangos mélodiques et sentimentaux.
Julio De Caro va modifier, pour la première fois, la structure de la musique du tango. Il va, selon son voeux, "anoblir" le tango, avec des interprétations novatrices telles que le phrasé exploitant le registre du bandonéon, les solos et les variations en contrepoint, le rôle essentiel de conducteur du piano, joué par son frère Francisco De Caro, sans oublier le solide appui rythmique d'une contrebasse qui joue tantôt au doigt, tantôt à l'archet. Il parvient ainsi à maîtriser l'équilibre entre les archets, les bandonéons et le piano. Ce sont les bases fondamentales du "Decarisme" (Ecole De Caro) qui a contribué grandement au succès des tangos des années 30 à 55 avec Pugliese, Troilo, Laurentz, Gobbi, Demare, pour ne citer que les plus connus de ses émules.
Une phrase résume bien sa conception : "Le Tango a son rythme dans la mélodie elle-même".

Titres les plus connus de Julio de Caro : Tierra querida, Boedo, Buen amigo, Guardia vieja, Todo corazon, Mala junta, La rayuela, El arranque, El malevo, El monito, Moulin rouge ... et aussi des moins connu : ... Niza et Côte d'azur (avis aux collectionneurs qui possèdent ces titres rares !)

Discographie récente de Julio de Caro (Ref. sur http://www.danzaymovimiento.com):
En 2002 RCA Victor 100 Años Ref BM88173 et Bien Jaileife Ref DB541697.
En 2001 15 Grands Exitos Ref EL2051.
En 2000 Buen Amigo 1927-1931 Ref EB107.
En 1999 40 Grands Exitos (2CD) Ref BL604 et 1926-32 Ref HQ143.
En 1998 Tangos de Rompe y Raja Ref DB495376.
En 1996 Todo Corazon Ref EB83.
En 1989 Y su Sexteto (1926-28) Ref EB6

Liste alphabétique des titres de Julio De Caro : Pour trouver le ou les CD contenant 1 titre donné !

Si vous avez une ou plusieurs des ces références, vos avis seront les bienvenus !
Ecrire à Christian

Sources d'informations :
Livres : Le siècle d'or du Tango. Horacio Ferrer. Ed Manrique Zago / Un siècle de Tango - Paris Buenos-Aires. Nardo Zalko. Ed Le Félin (Ouvrages datant de 1998 souvent en rupture de stock, voir dans les médiathèques ou peut-être http://www.tango.montreal.qc.ca/zalco.htm)
Sites Web-Internet : www.todotango.com / www.elportaldeltango.com / www.me.gov.ar / www.classictango.com

Tangodazur Nice le 2 juin 2003

******************************************************* ***********************

 

A la découverte de l'ensemble ROMULO LARREA :
Orchestre de tango basé à Montréal.

Présentation
"Le Septuor Romulo Larrea est formé d'un trio de base (bandonéon, piano, contrebasse) et d'un quatuor à cordes (2 violons, alto et violoncelle) ... L'ensemble fait preuve d'un respect marqué de l'authenticité (du tango)... jumelé à une interprétation avant-gardiste et novatrice du répertoire ... Romulo Larrea est un bandonéoniste, né à Montevideo (Uruguay), il a travaillé à Buenos Aires, puis en 1979 il s'est installé au Québec ..." Voir les infos sur www.adisq.com

 Discographie
"2000 Tangos… pour La Milonga – Productions Romartis, Musiques du Monde /1998 Ensemble Romulo Larrea & Verónica Larc interprètent Astor Piazzolla – Productions Romartis, Musiques du monde / 1997 Le tango de chez nous – Disques SRC/CBC Records, Musiques du monde / 1996 Un siècle de tango – Productions Romartis, Musiques du monde" Voir les infos sur www.adisq.com

"Notre concert de tango préféré en 2002" :
"Pleins feux sur le tango réunissait Antonio Lysy et l`ensemble Romulo Larrea. Le violoncelliste Antonio Lysy se joint à l`ensemble Romulo Larrea pour un concert" ... Voir le site www.tango.montreal.qc.ca

CD "Tangos... pour la Milonga"
"L'Ensemble Romulo Larrea (12 artistes sur scène) explore sans répit l'univers palpitant du tango et se distingue à titre d'excellent ambassadeur du genre sur la scène culturelle internationale" ... Voir le site www.amants-scene.qc.ca

CD "Romulo Larrea & Veronica Larc : Astor Piazzolla Collection d'un siècle de Tango, volume 2".
"Album d'une grande sensibilité : Un siècle de Tango nous fait vibrer. C'est mélancolique, poétique, émouvant, grave et enjoué à la fois"..... Voir le site http://club-culture.com/poprock/piazzol.htm

C.B. Nice le 21 mai 2003

******************************************************

 A la découverte du CHAMAME :
L'autre musique traditionnelle d'Argentine.

Le chamamé (prononcer tchamamé) est une musique traditionnelle argentine jouée depuis le 19e siècle dans la région de Corrientes situé au nord-est du pays. Les influences sont indiennes et européennes (immigration d'Europe de l'est) Les instruments traditionnels de cette musique sont l'accordéon diatonique venu d'Europe et la harpe des indiens guaranis. Souvent il s'y associe, divers types de guitares, des tambours et le chant.

Le mélange des sonorités et les rythmes syncopés de valses, polkas et mazurkas, donnent un charme unique à cette musique dont les interprètes les plus connus sont les frères Flores, Raul Barboza (qui est souvent en France) et bien d'autres qui sont moins diffusés hors argentine. Voici quelques références trouvées sur le Web ... Merci de me communiquer vos découvertes.

• Fêtes et chamamé à Corrientes

De nombreuses fêtes populaires sont célébrées dans la région, comme, par exemple, les célèbres carnavals d'Esquina, Paso de los Libres et Corrientes. C'est la terre du chamamé, un rythme très caractéristique venant de la polka, dont la Fête Nationale est célébrée à Corrientes. www.liveargentina.com/Francais/CorrientesIn.htm

• RAUL BARBOZA - "L'ambassadeur du Chamamé"

Chaque fois que sortent de mon accordéon les notes d’une mélodie, ce n’est pas seulement d’une mélodie dont il s’agit. ... www.raulbarboza.com

• Mini-Discographie CHAMAME :

1 CD Compilation intitulé "CHAMAME" : / Mon avis * : Ensemble varié avec 4 ou 5 formations musicales et un accent sur le caractère folklorique.
www.caruhel.asso.fr/diffu/dif12.html

1 CD intitulé "ARGENTINE. Chamamé. Musique du Paraná". Nini et Rudy Flores" / Mon avis ** : Très brillante exécution en duo guitare-accordéon. Les sonorités en contraste musette-classique apportent une originalité, certains morceaux sont très réussis et méritent une écoute attentive !
www.radiofrance.fr/divers/boutique/collec/fiche.php?prod_id=139&collection=1

3 CD (dont "La Tierra Sin Mal") "Raul BARBOZA Anthologie" / Mon avis *** : Le CD "La Tierra Sin Mal" est un chef d'oeuvre de sonorités, de mélodies et de rythmes, c'est une entrée au "paradis" du chamamé ! Les 2 autres CD sont à découvrir ...
www.audio-archives.com.fr/catalogue/fiches/Accordeon_170.htm

• Un concert chamamé !

Jeudi 31 Juillet 2003 : Frères Florès en Trio avec la chanteuse Emma Milan aux 5ème nuits Musicales de Cieux (87). www.so-tango.com/program/programme_0.html

C.B. Nice le16 mai 2003

******************************************************

EnProjet

DJing en bal tango

Monter sa " CDthèque "

9 grands styles et orchestres de l'âge d'or (Ti Tc)

Style Canaro 1935-55 (CAN35-55)

Style D'Arienzo 1935-48 (DAR35-48)

Style Calo 1940-43 (CAL40-43)

Style Di Sarli 1940-50 (DIS40-50)

Style Tanturi 1940-50 (TAN40-50)

Syle Troilo 1941-49 (TRO41-49)

Style Biagi 1943-47 (BIA43-47)

Style De Angelis 1943-50 (DEA43-50)

Style Pugliese 1943-50 (PUG43-50)

Les autres styles et orchestres de l'âge d'or élargi (Ta Tb Ti2 Tc2)

Style canyengue Ta

Francisco Canaro (CAN23-35)

Orquesta Tipica Victor (VIC26-30)

Adolfo Carabelli (CAR31-33)

Style début d'évolution (birth) Tb

Julio De Caro (DEC26-30)

Edgardo Donato (DON32-39)

Style rythmé dur Ti2D

Enrique Rodriguez (ROD)

Style rythmé doux Ti2E

Pedro Laurenz (LAU36-44)

Domingo Federico (FED)

Style fluide-flexible Ti2F

Alfredo Gobbi (GOB)

Francini-Pontier (FRA46-55)

Osmar Maderna (MAD)

Style lyrique Tc2L

Miguel Calo/Arrieta

Lucio Demare /Miranda /(DEM41-46)

Juan D'Arienzo (DAR/Maure 41-44)

Jose Garcia (GARC/41)

Style dramatique Ti2P

Julio De Caro (49-53)

Les styles et orchestres après 1950

Style transition (50-70)Ts

Quinteto Pirincho - Canaro (CAN50-70)

Juan D'Arienzo (50-70)

Osvaldo Pugliese (55-70)

Anibal Troilo (60-71)

Horacio Salgan

Hector Varela

Mariano Mores

Florindo Sassone

 

Style new-tango-Piazzolla (60-…)Tx

Piazzolla

Style moderne (70 -…)Tw

La Tipica Cedron

El Arranque

Romulo Larrea

La Fernandez Fierro

Escuela de Tango

Style cancion moderne (70 -…) TC

Roberto Goyeneche

Hector Varela

Adriana Varela

Juan Blas

Alternative Tango : The non-tango music that is used for dancing tango*.

Style neotango (2000-…) Te

Gotan Project

Bajofondo Tango Club

Tanghetto

Carlos Liebedinski (Narcotango)

Style alternative tango Ty (atypique)

Julio Iglesias

Yann Tiersen

Cirque du Soleil (Querer)

Mecano (Hijos de La Luna)

Haris Alexiou (Nefelis tango)

Lhasa (Album La llorona)

RQ * Définitions extraites du site www.tejastango.com

Nuevo Tango : Refers to a method for analyzing how to dance tango that has given rise to a style of dancing tango commonly known by the same name.

New Tango : Recordings by Astor Piazzolla or orchestras who took his direction in playing tango.

Neo Tango : Some styles of contemporary music for dancing tango. Neo Tango includes both Tango Fusion and Alternative Tango.

Tango Fusion : The integration of tango music with other rhythms, such as music recorded by Gotan Project, Bajofondo or Carlos Libedinsky.

Ecouter ses CDs, et annoter ses titres en vue du bal

Organiser sa " bibliothèque musicale ", classer et trier ses titres

Réécouter ses titres par catégorie et préparer les tandas

Organiser ses listes de tandas, classer et trier ses tandas

Choisir et préparer les cortinas

Préselection de tandas et de cortinas pour une soirée

Graver ses CDs de tandas en vue du Djing

Sur place : Réglage de la sono, repérage des " manettes "

Le mixage pendant la soirée, observation et interaction avec le bal

 

_________________________________________________________________

Email : tangodazur(a.r.o.b.a.s.e)free.fr | Page d'Accueil | Haut de page | Page suivante